L’éveil aquatique

Destiné aux enfants de 4 mois à 6 ans, l’éveil aquatique est une activité qui permet aux tout-petits de se familiariser avec le milieu aquatique. Par ailleurs, il représente une étape indispensable pour le bébé qui va ressentir de nouvelles sensations, un monde inconnu, mais fascinant et une nouvelle manière de bouger.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur l’éveil aquatique, retrouvez dans la suite de cet article exclusif toutes les informations essentielles sur cette activité nautique destinée aux plus jeunes.

Qu’est-ce que l’éveil aquatique ?

Entrant dans le cadre des activités administrées par la fédération française de natation (FFN), l’éveil aquatique s’adresse aux enfants qui sont dans la tranche d’âge de 4 mois à 6 ans ainsi qu’à leurs parents.

éveil aquatique bébé

Cette activité s’inscrit dans le projet éducatif de la FFN portant sur la recherche d’autonomie des enfants en milieu aquatique. Les séances de bébés nageurs rentrent dans le cadre plus large de l'éveil aquatique. L'apprentissage de la natation, quant à elle, est destinée aux enfant plus âgés (à partir de 6 ans).

L’éveil aquatique est l’activité idéale pour faire découvrir le milieu marin à votre bout de chou, pour qu'il appréhende sa peur de l'eau et pour qu'il prenne confiance en lui. Sa motricité et son développement physique seront également bénéficiaires de cette activité ludique.

Pour en savoir d'avantage sur comment éveiller son bébé, découvrez notre article dédié.

Quels sont les objectifs et les bienfaits de l’éveil aquatique ?

L’éveil aquatique est une activité qui confère plusieurs avantages aux tout-petits ainsi qu’à leurs parents. En plus de permettre de découvrir le milieu aquatique ainsi que les sensations qui vont avec, cette activité favorise la création de liens uniques entre l’enfant et ses parents. Les bienfaits de l’éveil aquatique ne se limitent pas à cela. L’activité permet aussi de :

  •       Booster la confiance en soi ;
  •       Développer l’autonomie aquatique ;
  •       Surmonter ses peurs, etc.

Le développement des capacités motrices comme la coordination des membres et la faculté de se maintenir à la surface de l’eau, en effectuant la planche sur le dos, fait également partie des bienfaits de l’éveil aquatique.

Les différentes activités pour un éveil aquatique réussi

Les séances d’éveil aquatique se déroulent souvent en groupe réduit composé de 6 enfants au plus. Vu que la température des enfants se refroidit très vite et que ces petits êtres se lassent facilement d’une activité, les cours collectifs ne durent que 30 minutes.

Au cours de ceux-ci, plusieurs activités sont organisées pour faciliter au bébé sa découverte et sa connaissance du milieu aquatique. Celles-ci ont lieu sous la surveillance du parent et d'un maître-nageur.

Familiariser bébé avec l’eau

La première étape consiste à familiariser votre bambin avec l'eau. Cette activité se déroule généralement dans une piscine spécialement chauffée pour que votre enfant n’aye pas trop froid. Elle consiste à habituer l’enfant à l’eau et à l’initier à l’apprentissage de la natation. Ainsi au cours de la première séance, vous pouvez maintenir votre bout chou dans vos bras afin qu’il puisse découvrir les joies de l’eau et prendre confiance en lui.

Une fois rassuré, vous pouvez vous séparer de lui et l’allonger sur un tapis d'éveil sur lequel vous vous amuserez avec lui pour lui faire découvrir de nouvelles sensations grâce à l’eau. Dès que votre enfant est à l’aise, vous pouvez essayer de l’immerger.  

L’immersion par le jeu

Pour un éveil aquatique réussi, vous pouvez essayer de plonger progressivement votre enfant sous l’eau, et ce, sans le lâcher. Cependant, vous ne devez tenter l’immersion que si votre bébé se lance de lui-même. Vous n’avez pas besoin de l’y contraindre, car vous risquez de provoquer un traumatisme.

activités éveil aquatique

À titre informatif, l’immersion ne doit pas durer plus de 2 secondes. Vous n’avez pas à vous inquiéter pour l’immersion de votre bébé, car il retiendra automatique la respiration dès qu’il sera immergé. Vous serez d’ailleurs surpris de découvrir ses réflexes d’apnée.

De plus, souvenez-vous que pendant 9 mois environ, il s’est développé dans un milieu entouré de liquide amniotique. Par conséquent, il sera naturellement à l’aise au cours de son immersion.

Si vous avez des enfants plus grands qui ne savent pas nager, vous pouvez faire installer un parcours aquatique ludique, pour leur apprendre à évoluer sous l’eau. Ordonnez des anneaux lestés à des points stratégiques de vos bassins. Une fois lâchés, ceux-ci couleront à pic au fond de la piscine, où vos enfants pourront aller les récupérer.

Le matériel pour un éveil aquatique réussi

Si vous initiez votre enfant à l’éveil aquatique dès son plus jeune âge, vous n’aurez aucun mal à le familiariser avec l’eau, puisqu’il prendra beaucoup de plaisir à progresser dans un milieu qu’il connait déjà.

Cependant, il est indispensable que vous l’équipiez de tous les accessoires requis. Voici le matériel dont votre enfant aura besoin pour découvrir les joies de la natation.

Bouées pour bébé, brassards et gilets de natation

Équipement de sécurité indispensable à la réussite d’un éveil aquatique, la bouée permet de protéger le bébé pendant ses sessions de baignade. Destinée aux enfants de 4 mois à 6 ans, elle permet également de limiter les risques de noyade.

Il existe plusieurs sortes de bouées pour bébés. Les modèles les plus répandus sont la bouée cou, idéale pour les premières séances dès 4 ou 5 mois, la bouée siège disponible en différentes tailles pour des tranches d'âge très variés et la bouée classique destinée aux enfants de 3 à 5 ans.

Découvrez ci-dessous une collection complète de bouées bébés, brassards, gilets, maillots de bain flottants... Tout le nécessaire pour un éveil aquatique réussi :

Hormis les bouées, votre bébé doit aussi être équipé de brassards. Pouvant être adopté à partir de 2 à 3 ans, cet équipement est souvent muni de deux chambres à air gonflables. Il permet aux enfants d’adopter une position allongée pour s’essayer à la nage. Vous pouvez opter pour des brassards en mousse, qui sont déjà gonflé, ou pour des brassards classiques gonflables.

Quant au gilet de natation, il est aussi important que la bouée et les brassards. Semblable à une bouée, il est conçu pour les enfants qui n’ont plus peur de l’eau (1 à 6 ans). Le gilet de natation est soit en mousse ou gonflable et s’enfile comme un veston. Il permet aux enfants d’être plus autonome pendant leurs séances de natation.

Les maillots de bain flottants, bonnets et chaussons de piscine

Conçus pour les enfants, de 2 ans et demi ou 3 ans, qui reçoivent des leçons de natation et pour ceux qui savant déjà bien nager, les maillots de bain flottants offrent un côté pratique indéniable.

Il laisse beaucoup de marge de manœuvre à l’enfant et peut être enfilé comme un vêtement classique. Le maillot de bain flottant est aussi couvrant et prévient les coups de soleil. Avec ce matériel, l’enfant est partiellement protégé des UV.

Les bonnets de piscine sont surtout utilisés pour des raisons d’hygiène. En effet, vous devez les mettre à vos enfants pour éviter que leurs cheveux ne bloquent les filtres. Ce matériel permet aussi d’éviter la propagation de cheveux morts et même des poux.

bébé nageur

Les chaussons de piscine permettent de prévenir les risques de glissade et de chute. De plus, ils empêchent l’apparition de verrues, car ils isolent le pied du sol. Cet accessoire de piscine est utilisable dans l’eau et/ou hors de l’eau. Munissez votre bébé de chaussons de piscine anti-glisse. Semblables à de petites pantoufles d’intérieur, ils assurent la sécurité de bébé dans l’eau.

Les jeux aquatiques

Pour une séance d’éveil aquatique réussie, vous aurez besoin de jeux et d’accessoires aquatiques. Ludiques, ces derniers vous permettent de vous amuser avec votre enfant et lui faire encore davantage apprécier son contact avec l’eau. Les frites en mousse, les planches ainsi que les jouets sont des must-have à ne pas manquer.

Cet article touche à sa fin. Vous savez tout sur l'éveil aquatique ainsi que ses bienfaits et comment le pratiquer à la perfection. on se retrouve très vite pour un nouvel article dédié à nos bambins préférés.

Articles Récents

Que mettre sous une piscine hors-sol ?

La pose d’une piscine hors-sol ne se fait pas n’importe comment. En fonction de vos envies et de votre budget, vous pouvez la poser sur du sable, une pelouse, une...

Ils parlent de nous

  • maman vogue
  • marie claire masion
  • LionsHome