La natation pour bébé, bienfaits et précautions

La natation est habituellement la première activité dirigée à laquelle bébé est initié quelques mois après sa naissance. Il est vrai que les nouveau-nés savent d’instinct nager et n’ont pas peur de l’eau, car ils ont baigné dans le liquide amniotique de leur mère pendant 9 mois environ. Néanmoins, lorsqu’ils ne sont pas habitués au contact de l’eau dès leur jeune âge, les tout-petits ont peur.

Pour leur permettre de bénéficier des bienfaits de la natation, il urge donc de les initier assez tôt, et ce, en prenant des précautions. Dans la suite de cet article exclusif, on vous en dit plus sur la natation pour bébé.

Différence entre bébé nageur et apprentissage de la natation

Avant tout, il est essentiel que vous sachiez qu’une séance de bébé nageur n’apprendra pas à nager à votre enfant. En effet, il existe une différence entre la notion de bébé nageur et celle d’apprentissage de la natation.

Cours natation bébé

La séance de bébé nageur est une initiation à l’eau qui permet au bébé de se sentir à l’aise dans le milieu aquatique et de ne plus craindre les éclaboussures. Elle permet aussi de préserver ce lien aquatique que le nouveau-né affectionne tant. Cette activité favorise aussi l’éveil de bébé et permet aux parents de profiter de moments privilégiés et ludiques avec leur progéniture. La séance de bébé nageur permet à bébé de se familiariser avec l’eau. D’ailleurs, certaines piscines préfèrent le terme de « bébé dans l’eau » plutôt que celui de « bébé nageur ».

Quant à l’apprentissage de la natation, il permet à l’enfant de combattre sa peur de l’eau. Il lui apprend aussi à maintenir sa respiration sous l’eau, à flotter et à se propulser dans l’eau. Enfin, pendant l’apprentissage de la nage, l’enfant apprend les mouvements des différentes nages.

À partir de quel âge et comment se déroulent les séances ?

Généralement, les écoles de natation forment les enfants à partir de 3 à 6 mois et notamment lorsqu’ils ont eu tous leurs vaccins obligatoires comme celui du DTP (diphtérie, tétanos, polio). Avant cet âge, les nouveau-nés sont plus exposés aux infections et la maman n’est pas encore apte à l’accompagner dans l’eau.

Alors que la piscine peut être source de microbes. Une séance de bébé nageur dure entre 30 et 60 minutes. Ce temps est variable en fonction de l’âge de l’enfant et des activités.

Choisir les activités aquatiques en fonction de l’âge de bébé

Lorsque votre bébé a entre 4 mois et 1 an, vous pouvez lui apprendre à maintenir son équilibre dans l’eau, et ce, à l’aide d’un tapis et en présence de ses parents. Il peut également plonger en pratiquant naturellement l’apnée. Aux alentours d’un an, les séances s’axent habituellement sur les jeux. Dans un cadre ludique, l’enfant pourra dépasser ses craintes et se jeter à l’eau.

Entre 15 et 18 mois, bébé pourra affûter son équilibre grâce aux bouées de sauvetage. À l’âge de 2 ans, il pourra plonger sous l’eau en se divertissant avec des toboggans et des tunnels. Aux alentours de 3 à 4 ans, votre enfant pourra apprendre à nager et à se déplacer sur quelques brasses en maintenant la tête hors de l’eau.

apprentissage natation âge

Enfin, lorsque le tout-petit a entre 5 et 6 ans, il apprend les prémices de la natation :

  •       Déplacement coordonné ;
  •       Mouvements adéquats ;
  •       Respiration sous l’eau, etc.

Il est enfin prêt pour nager dans l’eau comme un grand nageur.

Choisir le matériel adéquate en fonction de l’âge de bébé

Avant d’initier votre bébé au plaisir de la natation, il est indispensable que vous vous munissiez de quelques accessoires de natation. Vous devez ainsi payer un maillot de bain pour bébé, un bonnet de bain et une serviette.

En plus de cela, vous pouvez l’équiper d’une bouée de sauvetage à partir de 3 mois. Cet équipement lui permet de se maintenir à la surface de l’eau et minimise ainsi les risques de noyade. À partir de 2 ans, bébé peut porter un brassard pour pouvoir adopter une position allongée durant les séances de baignade.

Le maillot de bain flottant fait aussi partie du matériel dont votre enfant aura besoin au cours de la nage. Il assure la sécurité des enfants de plus de 2 ans, les protège contre les rayons du soleil et leur laisse une large marge de manœuvre pendant la nage.

Les bienfaits d’une séance de natation pour le bébé

Une séance de natation procure d’innombrables bienfaits au tout-petit. D’abord, la natation favorise sa motricité et stimule également ses sens. C’est la raison pour laquelle une séance de bébé nageur procure un éveil aquatique et sensoriel complet à travers :

  •       La température de l’eau et de la salle ;
  •       Les bruits ambiants
  •       Le contact de l’eau sur la peau de bébé ;
  •       Les lumières ;
  •       Les scintillements de l’eau, etc.

Par ailleurs, l’activité rapproche aussi bien l’enfant que ses parents. Au fur et à mesure que bébé fait des progrès, ses parents le félicitent et l’encouragent à mieux faire. Par conséquent, bébé apprend à se surpasser dans un cadre aimant. À la longue, cela favorise l’estime de soi. Une séance de natation est aussi excellente pour les enfants qui souffrent d’un handicap.

Les précautions à prendre et les contres-indications

Pour que bébé puisse profiter des bienfaits de l’eau en toute sécurité, il est indispensable que vous preniez quelques précautions. Vous devez également connaître les contres-indications pour le bien-être de votre tout petit.

bébé nageur première séance

Au cours de la première séance, il est recommandé de faire preuve de douceur au moment de la prise de contact avec l’eau. De plus, lorsque votre bébé est récalcitrant, ne le forcez jamais à rentrer dans l’eau. Celui-ci évolue à son rythme, au cours des séances dirigées par le maître-nageur.

Avant d’emmener l’enfant à sa première séance, nous vous recommandons de l’équiper avec les équipements adaptés à son âge pour assurer sa protection. Par ailleurs, avant la séance, donnez à boire à bébé afin qu’il ne régurgite pas s’il boit la tasse. Équipez-vous aussi d’une couche étanche et de quelques petites doses de sérum physiologique pour les yeux de votre bout chou. Enfin, prévoyez un petit goûter pour la fin de la séance, car la piscine a tendance à creuser.

Du point de vue des contre-indications, la piscine est déconseillée aux enfants non vaccinés. C’est la raison pour laquelle il est recommandé d’attendre 4 mois avant de l’inscrire à un cours à la piscine. En plus de cela, il est vivement déconseillé de ne pas baigner un bébé qui a des lésions ou une infection contagieuse.

Vous devez éviter la piscine si votre enfant a la toux, la fièvre ou l’otite. Par ailleurs, si votre bébé a des troubles respiratoires ou cardio-vasculaires, il est préférable que vous demandiez l’avis de son médecin ainsi que de celui des moniteurs avant de participer à cette activité.

Articles Récents

Que mettre sous une piscine hors-sol ?

La pose d’une piscine hors-sol ne se fait pas n’importe comment. En fonction de vos envies et de votre budget, vous pouvez la poser sur du sable, une pelouse, une...

Ils parlent de nous

  • maman vogue
  • marie claire masion
  • LionsHome