Les différents types de piscine et comment les choisir ?

Il est toujours plaisant de se baigner dans sa piscine pendant les belles journées de la saison estivale. Pour ce fait, vous devez d’abord faire construire ou installer une piscine dans votre logement. Il existe aujourd’hui sur le marché, une grande variété de piscines.

Pour déterminer celle qui vous convient, vous devez tenir compte de quelques critères. Retrouvez dans la suite, les différents types de piscines ainsi que les paramètres à considérer au moment de leur sélection.

Les 6 principaux types de piscine

Sur le marché, il existe essentiellement 6 catégories de piscines. Ces dernières ont des caractéristiques spécifiques. Pour pouvoir y voir clair, poursuivez votre lecture et découvrez les différents types de piscine.

1 - La piscine enterrée

piscine enterrée luxe

Conçue pour durer dans le temps, la piscine enterrée est destinée aux personnes qui ont envie de profiter de leur piscine durant des dizaines d’années. Sa construction requiert un permis de construire, qui vous permet de profiter d’une surface de nage supérieure. Il existe différents types de piscines enterrées dont :

  • La piscine en kit : elle est construite sur la base de blocs à bancher, de coffrage en polystyrène ou de panneaux modulaires en béton. La structure est également conçue sur la base de matériau composite, d’acier ou d’aluminium. Ce type de piscine enterré vous permet de faire des économies de 30 à 50 % sur le prix de la structure, car vous effectuez le montage seul.
  • La piscine en béton : encore appelée piscine maçonnée, cette structure est dite traditionnelle, c’est-à-dire en parpaings. Elle résiste bien dans le temps et vous permet de profiter d’un grand bassin.
  • Piscine monocoque : considérée comme une solution « prête à plonger », cette structure a une coque polyester qui est livrée en une seule pièce. Ainsi, la piscine monocoque est fabriquée en usine puis livrée directement chez vous pour être installée.

Cela est valable pour la plupart des types de piscine, mais encore plus pour la piscine enterrée : veillez à vous informer précisément sur la manière de positionner et de choisir le skimmer de piscine. C'est une pièce maîtresse de votre installation. De plus, il faudra prévoir un certain budget pour chauffer votre piscine.

2 - La piscine semi-enterrée

piscine semi enterrée terrain en pente

Généralement adaptée aux terrains en pente ou aux sols marécageux, cette structure semi-enterrée est non seulement solide, mais aussi très esthétique. Tout comme la piscine enterrée, la piscine semi-enterrée se décline en plusieurs types :

  • La piscine semi-enterrée en kit : Facile et rapide à installer, elle est fabriquée dans plusieurs matériaux dont le bois, l’acier, le coffrage, les panneaux modulaires et autres.
  • La piscine semi-enterrée en béton : très solide, elle peut être construite grâce à plusieurs techniques. Elle est habituellement en béton coulé, en parpaings ou en béton projeté, mais avec une structure métallique.
  • La piscine coque semi-enterrée : elle est déjà fabriquée en usine. Vous n’avez qu’à passer commande pour la faire installer.

3 - La piscine hors-sol

piscine hors sol rond

Ce type de piscine ne nécessite aucun travail de maçonnerie, ni aucune autorisation préalable. En plus de cela, la piscine hors-sol est facile à installer et à démonter. Elle se décline également en une myriade de catégories. Sur le marché, vous retrouverez la piscine tubulaire, constituée d’armatures métalliques, qui lui donnent une structure souple. Vous pouvez aussi porter votre choix sur une piscine en bois, livré en kit ou une piscine en acier, robuste.

Simple à monter, la piscine autoportée fait partie de la gamme supérieure des piscines gonflables. À défaut de la piscine autoportée, optez pour une piscine gonflable, qui est souvent destinée aux enfants. Elle est d’ailleurs la plus pratique de tous et la plus abordable.

Et pour combler le manque d'esthétique de ce type de piscine, optez pour une bouée gonflable au style 100 % original :

4 - La piscine biologique

piscine naturelle magnifique

Très célèbre depuis quelques années, la piscine biologique, encore appelée piscine naturelle, fait de l’ombre aux piscines classiques, grâce à son côté bio et écolo. Elle est composée de trois zones distinctes dont : la zone de baignade, la zone de lagunage et la zone de régénération.

Étant la plus importante de toutes, la zone de lagunage contient les plantes aquatiques qui assurent la filtration et l’assainissement de l’eau. Le nettoyage de la piscine biologique est assuré par un écosystème composé d’algues et de micro-organismes.

5 - La piscine intérieure

piscine intérieure maison

Dans le cas où vous habiteriez dans une région très froide, vous pouvez faire installer votre piscine à l’intérieur pour profiter d’elle toute l’année. Généralement implantée dans une pièce ou sur la véranda, la piscine intérieure est disponible en plusieurs types : autoportante, en coque, en kit ou en béton

Pour l’installer, il est primordial que vous ayez des hauteurs sous plafond, que votre pièce ait un bon système d’isolation, de ventilation et d’aération. Vous devez également faire installer un déshumidificateur pour prévenir les problèmes d’humidité. Pensez aussi à choisir le meilleur robot de piscine pour nettoyer efficacement votre bassin.

6 - La piscine à débordement

piscine à débordement cascade

Rien qu’à l’évocation de son nom, vous pouvez savoir que cette piscine déborde d’un côté, car il manque une margelle. Cette absence permet ainsi à l’eau de s’écouler dans les bacs de débordement. La piscine à débordement se décline en deux types : le débordement miroir favorisant l’écoulement de l’eau dans des goulottes placées aux alentours de la piscine ainsi que le débordement cascade où l’eau s’écoule en contrebas, comme si elle se dispersait dans la nature.

Quelle piscine choisir en fonction de son budget, de son besoin et du terrain ?

Maintenant que vous avez une idée des différents types de piscines qui existent, vous devez aussi connaître les critères dont vous devez tenir compte pour les choisir. Voici donc les paramètres à considérer au moment de la sélection d’une piscine.

En fonction de son budget

Évidemment, le premier paramètre dont vous devez tenir compte pour choisir une piscine est le budget que vous êtes prêt à allouer au projet. Vous pouvez opérer votre choix en fonction de trois types de budget.

Si vous avez un petit budget, la piscine hors-sol est la plus accessible. Comptez entre 200 (modèle acier) et 15 000 € (modèle bois) pour la faire installer. Par ailleurs, la piscine coque est également une excellente alternative économique intéressante. Bien que vous ayez un petit budget, il peut arriver que vous ayez envie d’une piscine creuse. Dans ce cas, vous pourrez investir dans une piscine en béton, en bois ou en acier.

Dans le cas, où vous avez un budget moyen, la piscine semi-enterrée est une excellente option. Prévoyez un budget de 2 000 à 15 000 € pour une piscine semi-enterrée en acier ; un budget minimum de 10 000 € pour une piscine en béton traditionnelle ou pour une piscine coque semi-enterrée.

Lorsque vous avez un gros budget, vous pouvez faire construire une piscine enterrée. Si vous préférez une structure en kit, prévoyez un montant qui varie entre 7 000 et 15 000 €. Comptez entre 25 000 et 50 000 € pour une piscine en béton. Les tarifs d’une piscine « prête à plonger » varient entre 15 000 et 50 000 €. La piscine à débordement ainsi que celle intérieure nécessitent également un gros budget.

En fonction de son besoin

En plus du budget, vous devez aussi tenir compte de l’utilisation que vous comptez faire de la piscine. Si vous avez seulement envie de nager, la grande piscine ou couloir de nage est celle qu’il vous faut. Par contre, lorsque vous choisissez votre piscine pour vous relaxer ou pour créer un espace aquatique complet à la maison, la piscine enterrée est l’installation dont vous avez besoin.

Il faut que celle-ci s’intègre à la décoration extérieure de votre logement. Néanmoins, dans le cas où vous sélectionneriez la piscine pour vos enfants, celle hors-sol ou gonflable fera l’affaire.

En fonction du terrain

Tenez compte de la situation de votre terrain, de sa superficie et de ses contraintes pour faire votre choix. L’emplacement idéal pour une piscine enterrée ou semi-enterrée est un terrain plat et un sol stabilisé

Par exemple, la piscine à coque peut être érigée sur un terrain argileux ou sableux, mais à condition qu’elle repose sur un sol naturel. L’emplacement privilégié pour une piscine tubulaire ou hors-sol est le gazon ou la terre. La piscine à débordement est idéale pour un terrain en pente et celle biologique convient à un endroit semi-ombragé.

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour choisir votre piscine. Vous n’avez plus qu’à faire installer la vôtre pour profiter des belles journées ensoleillées.

Articles Récents

Que mettre sous une piscine hors-sol ?

La pose d’une piscine hors-sol ne se fait pas n’importe comment. En fonction de vos envies et de votre budget, vous pouvez la poser sur du sable, une pelouse, une...

Ils parlent de nous

  • maman vogue
  • marie claire masion
  • LionsHome